Cheminées à l’éthanol

Le principal avantage d’une cheminée à éthanol ou bio est la possibilité de l’installer sans évacuation de fumée.

La combustion de l’éthanol ne produit que de la vapeur d’eau et du CO² en faible quantité donc sans aucun risque de toxicité. Aucune particule, ni fumée n’est dégagée. La combustion est de 100% donc sans résidu, totalement propre. Si vous rêvez d’une cheminée et que vous n’avez pas la possibilité d’avoir un conduit de cheminée, le foyer à éthanol est fait pour vous.

Sans avoir les mêmes rendements que les foyers fermés ou les poêles, une cheminée à éthanol permet d’augmenter la température de la pièce.

Un petit bloc à Ethanol de 30 cm restitue 3800 Watts par heure, un de 90 cm restituera 7500 Watts/h. Ainsi une pièce de 30 m2 prend 3°C par heure avec un bloc de 30 cm. Les cheminées à Ethanol produisent peu de rayonnement mais énormément de convection. Elles restituent 95% de la chaleur produite eu égard au fait que l’air chaud monte et se comporte comme une balle de caoutchouc, rebondissant sur les murs et plafond et se mélangeant ainsi à l’air ambiant.

Mais si vous souhaitez un chauffage, il existe des solutions de chauffage plus performantes. La cheminée éthanol est surtout faite pour produire une flamme décorative, une flamme plaisir.

L’éthanol est une énergie renouvelable issue de la biomasse, sa combustion ne produit pas de particules polluantes…

Mais pour autant il ne faut pas penser que la cheminée Ethanol soit plus écologique qu’une cheminé à bois ou un insert ou poêle à pellet : Le bois est en termes de production est plus écologique car son impact carbone est nul. Le granulé de bois émet quant à lui 10 fois moins de particules fines que le bois-bûche et 450 fois moins qu’une cheminée à foyer ouvert.

Nos appareils respectent la norme française AFNOR D35-386 qui est la plus stricte au niveau mondial sur les appareils éthanol. Tout comme le pétrole ou le gaz, l’éthanol est un combustible, à ce titre il nécessite des précautions.

Il est donc normal que les appareils qui utilisent un combustible inflammable garantissent des sécurités d’usage : empêcher le remplissage à chaud, détecter un problème de combustion dégageant du CO au lieu du CO2, avoir une bouche de remplissage déportée et sécurisée, avoir un bac double peau pour éviter que toute matière puisse rentrer en contact, système anti « effet flash » et anti retour de flammes, système anti-reversement, système anti-choc, arrêt de sécurité intégré…..

Restez très vigilants et choisissez un modèle qui offre des garanties de sécurité sérieuses.

Non si vous utilisez un éthanol de qualité.

Certains éthanol présentent des traces de composés comme des graisses qui encrassent le système, se déposent après la combustion sur les parois de l’appareil, etc…

La nature de la plante utilisée pour produire l’éthanol compte également. L’éthanol de betterave possède un réel avantage à ce niveau, et de plus il existe des possibilités de désodorisation du produit.